Catia Ramalho

"Pourquoi toutes ces nuits contre d'autres corps? C'est que c'est insupportable." Catia Ramalho

lundi, août 17, 2009

La Quête.

Nos senteurs colorées. mes doigts cherchent les couleurs de ton corps, les bleus les verts les rouges palpitent, mes doigts ressentent les chaleurs, les odeurs, mes doigts écartent les voiles humides et ton feu inonde le membre de bronze saignant le bleu profond de ton regard. mes doigts cherchent le chemin de lumière des ongles effilés, des aisselles de senteurs blondes, de la nuque étirée le regard dans les étoiles, des lombes creuses et frémissantes de moiteurs au parfum de musc, de terre rouge abreuvée de la sève d’un ange nu. l’archer se cache au détours d’une piste du désert à l’ombre des branches humides le matin quand monte le soleil. mes doigts cherchent la douceur d’un entre deux qui palpite à l’ombre des globes rougissants, la raideur de ton désir le téton bandé. sexe dressé léché d’une langue agile qui le contourne, le branle à petits coups, le plisse en frissons, dentelle rouge sombre du plaisir naissant. mes doigts cherchent et vont se perdre très loin aux lieux secrets, déjà inondés de larmes, torrent intime, renouvelé quand des soupirs s’élèvent. ta couche se transforme alors dans un enchevêtrement de soie et devient l’espace témoin d’une lutte sans merci, d’un combat fait de postures, de poses, d’écartements, d’écartèlements, soulèvements en majesté toi aux fesses en offrande sexe ouvert, calice parfumé, et plus haut, ton cul en rosace, pistil palpitant, mes doigts cherchent et le pouce souple en caresses circulaires, ma langue crochet de chair ferme, pénètrent. . un chant s’élève alors que le ciel s’ouvre dévoilant l’immensité d’une terre inconnue.

1 commentaire:

  1. D'où viennent vos mots ? D'où les puisez vous ?

    RépondreSupprimer